Coordination des Syndicats CGT de SGE

Publié le par Union Locale Cgt de Soissons

INFO CCE N°1

 

Projet industriel

 

Vauxrot

 

Et futurs autres licenciements...

 

La Direction a présenté aux élus du Comité Central d'Entreprise de Saint-Gobain Emballage ses motifs économiques justifiant selon elle la fermeture définitive de capacités de production à l'usine de Vauxrot.

Une très longue présentation noyant le poisson… Une présentation qui aurait été excellente pour une réunion normale de la Commission Economique, cela nous permet d'analyser la situation, de présenter les adaptations courantes faites par l'entreprise... Mais en aucun cas ce n'était une présentation digne d'un plan de suppressions d'emplois. Rien dans les propositions de la direction ne permettra d'empêcher des licenciements. C'est d'ailleurs la conclusion de la présentation : "Aujourd'hui fermeture d'un four mais toujours des surcapacités non résolues…"

 

La Direction Générale nous a convaincu…

que si les salariés ne prennent pas leur avenir en mains, il y aura d'autres suppressions d'emplois !

 

Le constat est partagé par tout le monde :

Baisse de la consommation du vin en France

Arrachage de vignes

Augmentation du Bag in Box, du plastique, de l'Aluminium, du Tetrapack…

Nous avons des difficultés à pénétrer le marché de la bouteille en verre pour l'eau car il ne suffit pas de faire une bouteille en verre, derrière il faut que les clients installent des lignes d'embouteillages adaptées.

 

Mais si le constat est partagé, sur les actions à mener,

les élus CGT ne partagent pas du tout l'inactivisme de la Direction Générale.

 

Les élus constatent que les jus de fruits, même haut de gamme, ne sont plus disponibles en verre. Ce qui sous entend que les clients ont investi dans des lignes d'embouteillage plastique ! ?

 

Donc, si rien n'est fait pour reconquérir les marchés perdus et trouver de nouveaux débouchés, nous sommes condamnés à nous partager entre verriers ce qui reste à faire en emballage verre et fermer des capacités de production à tour de rôle.

 

Ce qui est inacceptable pour les élus CGT au CCE. Nous avons demandé à la Direction Générale de mettre des moyens conséquents pour développer le matériau verre en mettant en avant ses qualités pour le contenant, la conservation, l'environnement, l'aspect, etc... en argumentant qu'un an de chômage partiel ne coûte que 200 000 € par an contrairement à un plan social qui coûtera largement plus de 10 Millions d'€ !

Les experts nous ont confirmé qu'avec 10 millions d'€ nous aurions une campagne de communication hors du commun !

…/…

Les résultats de SGE nous prouvent qu'en produisant moins de tonnes, les résultats financiers ont augmenté.

Ce qui démontre que la direction privilégie les bouteilles qui rapportent le plus quitte à produire moins de tonnes.

Ce qui est totalement contre productif pour l'emploi !

 

Nous avons également fait un petit parallèle :

 

=> Fin 2006 annonce d'une fermeture de four à Vauxrot… Janvier 2007 annonce de la vente du pôle Conditionnement

 

=> Octobre 2010 annonce de la fermeture d'un second four à Vauxrot… annonce simultanée de la mise en bourse du Pôle Conditionnement…

 

=> Et dans 6 mois lorsque nous serons mis en bourse ??? Annonce d'une nouvelle vague de licenciements ???

 

Inacceptable !!!

La CGT fera tout ce qui est en son pouvoir pour expliquer aux salariés qu'ils doivent se rassembler et exiger de la Direction Générale qu'elle prenne de vraies mesures pour trouver des emballages en verre à fabriquer pour garantir nos emplois d'aujourd'hui, de demain et d'après demain !

 

La direction parle de convaincre les grandes surfaces alors qu'elle nous explique qu'ils préfèrent le Bag in Box pour un souci de rentabilité au mètre linéaire…

 

Les élus CGT du CCE pensent au contraire que nous devons sensibiliser les consommateurs pour qu'ils influent sur les grandes surfaces pour trouver des emballages en verre dans les rayons. Car derrière la grande surface, il y a des actionnaires qui n'ont qu'un seul "souvenir ému" : celui du fric, du pognon, du bénéfice, mais pas de l'emballage dont il n'a strictement rien à faire.

 

La question qui nous est posée aujourd'hui est simple :

 

=> Soit on s'adapte à un marché structurellement en baisse et on prie pour que le prochain plan de suppression d'emploi ne soit pas pour nous…(Owens Illinois, qui procède à de nouveaux arrêts conjoncturels ?Saverglass qui à des difficultés financières et des volumes à la baisse ?)

 

=> Soit les salariés s'unissent pour contraindre la Direction Générale à pérenniser nos emplois en trouvant de nouveaux contenants en verre à fabriquer.

 

La première réunion "de négociation ! ?" du plan de suppressions d'emplois aura lieu le 5 novembre, à cette occasion les salariés de Vauxrot feront 40 heures de grève pour exprimer leur mécontentement et imposer d'autres choix économiques à la Direction Générale et aux actionnaires actuels et futurs !!!

 

Restons mobilisés et participons très nombreux à la manifestation nationale Unitaire Interprofessionnelle pour les retraites samedi 6 novembre. Pour les lieus et horaires rapprochez vous de la CGT dans votre localité

Publié dans Vauxrot

Commenter cet article